Accueil » Infos générales » Les projets pédagogiques » Sortie découverte chez le luthier

Sortie découverte chez le luthier

lundi 4 mai 2015, par Cécile Désier


Détails de l'inclusion du manche
Détails de l’inclusion du manche

Pour les amoureux du violon, samedi 14 février 2015 fut un jour spécial. Les élèves de la classe de violon de Cécile Désier, Léa, Martin, Maé, Léa, Maélys et Camilia, sont allés découvrir les étapes de la fabrication de cet instrument à l’atelier d’un grand luthier de Lyon.

Petits et grands furent accueillis par le professionnel dans l’arrière-boutique, normalement l’antre réservée aux « pros » du métier. Il leur a expliqué les différentes pièces avec lesquelles se construit un violon, partant de la planche de bois tirée du tronc de l’arbre, jusqu’à la réalisation de la table et du dos, en passant par l’élaboration des éclisses, du manche et de la touche. Rien n’a été oublié, surtout pas la précieuse petite pièce de bois qui donne sa vraie vie au violon : si justement nommée « l’âme », elle se place à la verticale entre le dos et la table du violon, et permet aux vibrations de se propager dans tout l’instrument.

La forme pour les éclisses
La forme pour les éclisses

Le luthier a aussi fait explorer le violon de façon inattendue. Les élèves ont ainsi pu regarder l’intérieur du violon par le « petit bout de la lorgnette », c’est-à-dire le trou du cordier, tout en bas de l’instrument. Ils ont également « palpé » les différentes pièces de bois, « gratté » les planches avec de petites gouges (les instruments de sculpture sur bois qu’utilisent les luthiers) bien rangées dans l’impressionnant tableau à outils de l’artisan !

Enfin, il leur a expliqué l’ultime étape de préparation qui donne sa personnalité finale à chaque violon : la pose du vernis. Chaque violon en a un d’une nuance et d’une composition différente, et cela fait son originalité.

Après avoir rendu visite aux luthiers du passé, Antonio Stradivari, Andrea Guarneri et Niccolo Amati, grâce au talent de conteur de notre hôte, et avoir pris conscience de tout le travail de fabrication que demande leur instrument, les élèves sont repartis en regardant leur violon d’un autre œil. Prochaine étape : la visite de l’atelier d’un archetier ?

Portfolio


Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

retour top